Le fort de Cuguret

Dévolue à la contemplation

Le Fort de Cuguret est un site enraciné dans les montagnes Ubayennes, niché à 1866m d’altitude,  au-dessus de Jausiers, à flanc de montagne, exposé plein sud.

Construit entre 1883 et 1891, de type Séré de Riviè res, il a traversé les guerres, puis a connu un nouveau destin avec, pour maître des lieux Jean Roux, qui l’a habité pendant 30 ans.

En 1999, à l’âge de 90 ans, ce dernier a quitté le Fort pour des raisons de santé, et en novembre 2004, Renaud Bellucci le lui a racheté, prenant ainsi le relais d’un destin à poursuivre.

Visites du samedi 29 juin au 1er septembre, tous les jours à 11 h. Durée de la visite 1 h30.

Tarif 5 €
Gratuit pour les moins de 12 ans.

Informations et réservations : Renaud Bellucci 06 71 15 84 14.

Organisée par l’association « Les ermites du fort de Cuguret ».

www.fort-de-cuguret.com

Un peu d'histoire...

Pourquoi un Fort à Cuguret ?

Après la défaite de 1870-71, Les tensions avec les Italiens sont telles que les frontières des Alpes sont renforcées. On craint un contournement des forteresses de Tournoux et de Restefond par le vallon des Granges Communes (aussi appelé vallon des Sagnes ou d’Abriès), pour envahir la vallée de l’Ubaye. Le général Séré de Rivières fait alors édifier le Fort de Cuguret afin de contrôler les accès à la vallée.

Un réseau de communications optiques permettait, par conditions météorologiques favorables, d'envoyer un message de Grenoble jusqu’à la Méditerranée par un jeu de postes relais. En 1889 est ajouté le bâtiment du poste optique, relais entre le Fort supérieur de Tournoux (Serre de l’Aut) et la tour Cardinalis à Barcelonnette. En 1891, une caserne logement dotée d'une boulangerie est édifiée à l’extérieur du fort.

Deux postes circulaires, pour dix hommes chacun, sont construits en 1892-93. Le plus haut, à 2526 mètres d’altitude, dénommé « Signal de La Condamine », sert de second poste de télégraphie optique vers la Batterie du Col Bas (Dormillouse) à l’entrée de l’Ubaye.

Carte de localisation


Afficher Les fortifications de l'Ubaye sur une carte plus grande